Quel impact des réseaux sociaux sur l’acte d’achat en B2B et en France ?

impact des reseaux sociaux dur lacte dachat en b2b
Bas

Devenus incontournables dans nos usages personnels, les réseaux sociaux ont désormais leur place dans le milieu professionnel. De nombreuses entreprises saisissent l’opportunité d’utiliser Linkedin, Twitter, Facebook, Instagram ou encore Pinterest pour accroître leurs ventes. Assez bien étudié en B2C, l’usage des réseaux sociaux dans l’acte d’achat reste cependant assez confidentiel en B2B. En France, surtout, où aucune étude n’avait encore été réalisée sur un large panel B2B.

Via un partenariat entre Intuiti et La Poste Solutions Business, ces chiffres sont désormais connus. Cette large étude, menée auprès de 383 décideurs issus de tous types d’entreprises (grands groupes, ETI, PME, TPE) et des principales fonctions dirigeantes (DG, Directeurs Marketing et Communication, Directeurs Expérience Clients, Directeurs commerciaux, CDO…, répond notamment aux questions suivantes :

  • Quels sont les réseaux sociaux professionnels les plus utilisés par les professionnels B2B ? En fonction des métiers, de l’âge, de la taille de l’entreprise ?
  • Quelles fonctions sont les plus actives sur les réseaux sociaux professionnels ? Par qui et par quels formats sont-elles influencées dans l’acte d’achat ?
  • Que vont chercher les professionnels, de la simple veille ou une véritable prise de contact ? En quoi la taille de l’entreprise influence-t-elle les habitudes ? Où en sont aujourd’hui les fonctions commerciales ?

Quelques chiffres ont été extraits des 86 pages du livre blanc “Impact des Réseaux Sociaux sur l’acte d’achat en France et en B2B” publié à l’issue de la phase d’étude et de son analyse. Ils sont regroupés dans cette infographie :